• Español
  • English
  • Français
Poisonous Roses de l’égyptien Ahmed Fawzi Saleh, meilleur long-métrage au FCAT 2018

Poisonous Roses de l’égyptien Ahmed Fawzi Saleh, meilleur long-métrage au FCAT 2018

14/05/2018
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le long-métrage de fiction Poisonous Roses de Ahmed Fawzi Saleh gagne le prix du meilleur long-métrage de fiction, tandis que le documentaire gabonais Boxing Libreville d’Amédée Pacôme, remporte le prix du meilleur documentaire.

La jeune actrice Maggie Mulubwa, protagoniste du long-métrage I Am Not a Witch de Rungano Ngoni, remporte le prix de la meilleure actrice.

Le prix du public a été décerné à La Belle et la meute de Kaouther Ben Hania.

Prix du meilleur film de fiction de la sélection officielle « Hypermétropie »

Le grand vainqueur de la 15ème édition du Festival de cinéma africain de Tarifa et Tanger (FCAT 2018) est le réalisateur égyptien Ahmed Fawzi Saleh avec Poisonous Roses (Ward Masmoum), qui a remporté le prix du meilleur long-métrage de fiction. Ce film raconte l´histoire d’un jeune qui veut fuir le quartier des tanneurs égyptiens où il vit et travaille. Sa sœur Taheya essaie de l’en empêcher à tout prix. Saleh, dans le message qu’il a transmis au public lors de la cérémonie de clôture, depuis Le Caire, « je remercie le jury, la ville de Tarifa et les beaux jours passés en Espagne ». Ce film a été présenté en première au FCAT, Espagne.

Le jury officiel du festival, composé par la cinéaste sénégalaise Angèle Diabang, le critique et programmateur espagnol Luis E. Parés, le burkinabais Alex Moussa, la réalisatrice marocaine Tala Hadid et la programmatrice de la Berlinale et cinéaste Dorothee Wenner, a décidé de décerner ce prix « Pour son caractére innovant et son originalité. Pour le regard presque documentaire qui chercher à être au plus près de la réalité. Pour l’extraordinaire portrait d’une femme opprimée dans un contexte hostile ».

Prix du meilleur documentaire de la sélection officielle « Hypermétropie »

Ce prix a été décerné à Boxing Libreville (Gabon, 2018), d’Amédée Pacôme Nkoulou. Le jeune réalisateur gabonais s’est déplacé à Tarifa et à Tanger pour présenter son film au festival et dialoguer avec le public et les journalistes nationaux et internationaux. Boxing Libreville raconte en 54 minutes l’histoire de Christ, un jeune boxeur qui s’entraîne sans relâche le jour. La nuit il veille les portes des discothèques pour survivre. En même temps, un autre combat se joue, celui des élections présidentielles. À travers ce documentaire, le jeune réalisateur se demande s’il y a de l’espoir pour une transition démocratique dans son pays. Ce film a été projeté pour la première fois en Espagne et au Maroc pendant le FCAT.

Le jury a choisi ce film « Pour la proximité avec le personnage et la manière avec laquelle il le suit dans son microcosme quotidien, parvenant à le faire sortir de son enfermement et exprimer sa lutte pour réaliser son rêve ».

Le documentaire burundais Lendemains incertains du cinéaste Eddy Munyaneza a reçu une mention spécial du jury « pour la force, le courage et l’engagement de son réalisateur ».

Prix de la meilleure actrice

Récompensé aux Prix de Cinéma de l’Académie Britannique (BAFTA) en 2018, I Am Not a Witch de Rungano Nyoni continue de récolter des prix au niveau international. Cette fois-ci la jeune actrice Maggie Mulubwa, âgée de 9 ans, a gagné le Prix de la meilleure actrice dans la 15ème édition du Festival de cinéma africain de Tarifa et Tanger (FCAT 2018).

C’est la première fois que le jury du FCAT décerne cette récompense à une mineure « Pour son interprétation lumineuse, son naturel et l’ample éventail de nuances de son jeu qui va de la magie à la poésie ».  Ce prix est financé par la Fondation Mujeres por África.

Prix du public

Le film La Belle et la meute de la tunisienne Kaouther Ben Hania a gagné le Prix du public, voté par les spectateurs du festival à la sortie des projections de la sélection en compétition « Hypermétropie ». La participation au festival de Mariem Ferjani, l’actrice principale, a attiré l’attention des média espagnols à cause des ressemblances entre le cas de viol collectif en Tunisie dénoncé par le film et celui de la Manada en Espagne. Ferjani a déclaré au FCAT que « le simple fait qu’il y ait une couverture médiatique de ce cas veut dire qu’on prend conscience de la gravité du problème, qu’il faut en parler ».

Jury CineCádiz : Prix du meilleur court-métrage dans la section « En Bref »

Les six membres de l’association CineCádiz, a remis le Prix du meilleur court-métrage à Tikitak-A-Soulima du réalisateur marocain Ayoub Layoussifi « pour nous transmettre 28 minutes de notre enfance à travers les yeux du protagoniste, pour savoir montrer avec doigté et une grande technique la naturalité des personnages et leur contexte ». Ce jury a donné également une mention spéciale à I Am Sheriff du réalisateur sud-africain Teboho Edkins. Le prix est financé par l’hôtel The Riad de Tarifa.

Prix CinePalium (Italie) au meilleur long-métrage de fiction

Le Festival CinePalium de Palo del Colle, Italie, a octroyé un prix honorifique au long-métrage I Am Not A Witch de Rungano Nyoni (Zambie) « pour la capacité de raconter, à travers la satire et pour son inspiration d’une histoire vraie, l’identité et la vérité cachées avec une vision indépendante et une grande force narrative ».  Cette année, le FCAT et CinePalium ont signé un accord de jumelage et échange entre les deux festivals.

Un festival de cinéma transfrontalier

La programmation de la quinzième édition du FCAT a proposé 80 films dont 36 premières en Espagne, 30 films en compétition6 prix et plus d’une trentaine de pays représentés. Le festival le plus important consacré au cinéma africain du monde hispanophone s’est tenu du 27 avril au 5 mai 2018 à Tarifa, en Espagne. Pour la troisième année consécutive, le festival a eu lieu à la Cinémathèque de Tanger, la ville qui fait face à Tarifa, de l’autre côté du Détroit de Gibraltar, au Maroc, du 26 avril au 3 mai.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire